L’histoire de l’animation sociale du village de Lottert : de 1996 à 2016 !

Le Groupe Animation Lottert est une ASBL portée sur les fonts baptismaux en avril 1996 par un solide équipage de neuf femmes ou hommes. Lysiane Berkes  (trésorière), Brigitte Mathay-Pallage (responsable du salon des artistes), Isabelle Pallage (membre), Henri Colles  (vice-président), André Jusseret (membre), André Mathay (secrétaire), Josy Mertz (président), Roland Mertz (membre) et Eric Schroeder (membre).

L’ASBL en 1996 pour croître et gérer de nouveaux projets 

Les membres du  Groupe Amination Lottert décident de créer  une ASBL, comme outil pour accompagner la croissance des activités et la gestion du Weierpark à venir.Né en 1983 d’un élan de révolte, l’animation à Lottert allait naître cette année là. D’abord sans nom et modestement, le mouvement associatif a pris les noms suivants : Comité Chapelle puis Animation Chapelle et enfin Groupe Animation Lottert. Et au fil du temps, le champ des compétences s’est largement étendu.

Ainsi sont mis en chantier successivement

  • la rédaction d’un ouvrage historique : recherche et stockage d’informations sur notre passé, reproduction des anciennes photos du village, traduction de textes anciens dont les légendes locales, … toujours en cours.
  • les marches découvertes du patrimoine et observation des oiseaux : édition de livrets sur les oiseaux de chez nous, … L’ancêtre du GVA est déjà prêt
  • la rédaction d’un ouvrage historique : recherche et stockage d’informations sur notre passé, reproduction des anciennes photos du village, traduction de textes anciens dont les légendes locales, … toujours en cours.

  •  les marches découvertes du patrimoine et observation des oiseaux : édition de livrets sur les oiseaux de chez nous, … L’ancêtre du GVA est déjà prêt

  •  le grand feu auquel succèdera le théâtre de rue

  • RueoZarts : Lottert, Ruette et Bellefontaine côté province de Luxembourg, Marville, Avioth et Damvillers pour la France. Une association internationale pour les peintres.

  • Les floralies lottertoises et les opérations « village propre et fleuri ». Dans le cadre de la fête du parc, le GAL avait décidé d’installer 15 bacs à fleurs en 2008 et 15 autres en 2009. Il faut signaler que le GAL s’était classé, grâce au feu Victor, dans le top 10 des villages fleuris de notre Province : performance jamais égalée à l’heure actuelle

  • la renaissance de la Brayhan, brasserie historique de Johann le Breier (1620-1860). La brasserie a été redécouverte par les recherches sur l’ouvrage historique. A présent, c’est la Galopine qui lui succède.

  • Arc-en-Ciel depuis plus de 20 ans

  • la fête du maitrank

  • la tournée des crèches et les contes de Noël

  • le salon des artistes : travail de peinture sur soie, animations de stages pour enfants durant les vacances pascales, création d’aquarelles, concours de peinture international franco-belge, édition d’un conte moderne dénommé « Chatlot», cours de dessin, cours d’aquarelles et la peinture vagabond

  • l’animation de la ducasse du village dénommée « Kiirmes am Duerf »

  • Concerts : Cré Tonnerre, Brayhan’s Blues Band,   les flammes en rouge et plus récemment les concerts AC/DC et Rock

  •  Le développement de l’art de la scèn

  •  Le développement des marches dominicales puis le GVA

  • La Transardennaise avec en 2016 la Transfamenne et l’atelier de Nordic Walking

  •  Les samedis créatifs d’Adriana et ensuite « Un jeu d’Enfant » de Vanessa

  • Les amis du foot avec les retransmissions des matches de nos Diables
  • Les amis des cartes

  •  Les amis de la pétanque

  • Les excursions et découvertes : Foissac, Carcasonne, les châteaux cathares, Notre Dame de Lumière, la Croatie et en 2016 Joyeuse.

  •  Le service boulangerie, le dimanche matin